Artistes céramique

Un aperçu des artistes que vous pourrez rencontrer à l’occasion de ce salon… 

Albane Trollé

Difficile de parler d’un travail qui m’apparaît comme tout entier plongé dans le matériau céramique et y formant des cercles, juste assez imparfaits pour ne pas répéter seulement mais avancer un peu à l’occasion, par tâtonnements, sinon en aveugle – la main précédant l’œil. La matière constituant à la fois la question et la réponse, il ne peut sans doute pas en être autrement.

Photo 2 AlbaneLa forme du contenant est obsessionnelle, dans sa survivance, ses résonances si nombreuses. Les morts multiples de l’objet au quotidien, l’aspect organique de son utilisation, la répétition de rituels minuscules, plus ou moins conscients, semblent faits pour mêler le sacré et le profane, ou pour les abolir. J’aime y modifier certains codes, mais tout doucement, les plus petites choses se révélant toujours très vite très importantes dans les formes familières et anciennes, comme le pied d’un bol qui se révèle contenir la force même de l’objet, ce qui le rattache à ce monde, marquant à la fois son appartenance et son étrangeté à ce qui l’entoure, contenant lui-même contenu dans un espace et une temporalité…

De ce travail du bol, il est peut-être normal qu’on ne puisse pas sortir. Il s’ouvre néanmoins, pour accueillir. Aux autres formes, aux autres matériaux. Je m’y intéresse de manière certainement plus légère. C’est le contenu et l’environnement du bol, auxquels il donne sa propre forme, des deux côtés de ses parois, qui se révèlent ainsi être le même espace, simplement dessiné.

Bernard Burghgraeve

Passionné depuis toujours par les beaux art, c’est au fil de sa vie que l’expression de la matière brute s’est imposée peu à peu.
Travaillant en autodidacte pendant 15 années, avec un stage de perfectionnement à l’école d’art de Douai.Il ouvre désormais sa galerie et son atelier au grand public.
Vous y trouverez des sculptures de modèles vivants,montage de jarre à la corde et des créations de pièces uniques sous différentes techniques de cuisson et de réalisation.

IMG_5273
Vous découvrirez également divers procédés tels que la faïence, le grès émaillé, le raku, l’enfumage.

Delphine Barby

Après avoir passée mon diplôme des métiers d’art à Arras section céramique, et différents stages, je me suis installée dans mon atelier près de Lille. Ce que j’aime c’est de pouvoir raconter des histoires. Que ce soit la mienne ou celle que m’inspire  des scènes cocasses de la vie quotidienne.

Mon travail est assez joyeux, fait de rêveries et de poésies.

_MG_6736-1280px-BARBRY_Delphine-24x30-2012Le plus souvent ce sont des fragments d’histoire. Chacun y voit une traduction et s’amuse à imaginer l’avant et l’après de la scène proposée.

A travers mon travail, qui peux paraître naïf, j’y sous entends  une réalité plus forte. Pour mettre en forme tout cela j’utilise du grès blanc que j’agrémente d’engobes colorés. Les engobes en haute température donnent un effet doux et pastel aux pièces, ce qui accentue le coté imaginatif de mon travail.

Dominique Candelier

Depuis une quinzaine d’année, dont quatre ans de cours à l’école d’art de Roubaix, Dominique Candelier travaille la terre et sculpte des scènes inspirées de la vie quotidienne. Qu’elles soient seules ou en groupes, ses sculptures nous donnent une sensation de bien-être, une bouffée de fraîcheur et de gaieté. Elle aime travailler les expressions à travers ses personnages (souvent des femmes d’ailleurs). Elle a remporté les 1ers grands prix de sculpture au salon artistique d’Orchies le 1ER Juin 2011 et aussi à Lys lez Lannoy le 14 avril 2012 pour l’ensemble de son travail.

P1030592Elle mène une quête perpétuelle pour saisir l’émotion, les gestes, les attitudes dans ses personnages. Elle modèle des femmes, des enfants et des hommes, certains avec des formes généreuses et d’autres filiformes, mais toujours avec beaucoup d’élégance. Elle cuit ses sculptures en grès et réalise ses patines en engobe. Elle en fait son métier depuis que son statut a été reconnu par la maison des artistes en janvier 2010.

François Decottignies

Croyant au  potentiel poétique de la rencontre fortuit , le monde fantasque du potier malin met en scène un peuple imaginaire de monstres, grotesques, mascarons, marquises et monstre 2autres créatures hétéroclites sur des supports variés : carreaux estampés, fontaines,  pots, ou encore médaillons et  boutons.

Isabelle Leclercq

12 Grand cocon

Mon travail de céramiste évoque à la fois le monde minéral et le vivant. Il ne vise pas à représenter la nature mais à dialoguer avec elle. Comme le dit si bien Picasso : “ne pas imiter la nature mais travailler comme elle”. J’aime les formes rondes, cocons, chrysalides, matrices, ventres, creusets, nids, gousses ou cosses… Elles sont la part féminine de mon travail. Elles parlent de la genèse, de la gestation, des origines du monde…

Jean Pierre De Vrieze

Piece tournée et modelée – Grés/ faience/porcelaine – Pose de terre sigillée

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avant de créer ma pièce céramique je la pense,  je la dessine.  Ma source d’inspiration,  je la trouve autour de moi,  j’observe, je déforme et j’écoute tout dans la nature.

Laura Durandeux

Mon travail s’articule autour du dessin et de la mise en dialogue de matières. Que je confronte, interroge, tout comme les rapports que nous entretenons avec elle.
Puisant dans le registre de la représentation du corps, j’expérimente les transformations Sécrétion 24x22x11cmpossibles des matières en les contraignant, les protégeant ou les dissimulant .
Entre la tension et la molesse, les propositions deviennent des sortes d’éléments à l’équilibre fragile où les zones sensibles se multiplent. Mon travail devient support d’images, réceptacle de croyances ou de fantasmes. Dans ce sens, transformer le matériau devient important.

Marie-Christine Ricard

Marie-Christine, une graphiste autour de la Terre, une histoire à suivre….!

MCKI 1

Géraldine Peumery à quatre mains

La porcelaine rencontre le papier  dans un travail à quatre mains avec Claudine Latron autour de sculptures et d’objets lumineux. Elle côtoie le décor avec l’univers manga de GePeumeryManuela Pellicia.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s